lifestyle

London travel diary

C’est la rentrée – d’ailleurs j’espère que la votre s’est bien passé – mais j’ai pourtant envie de vous parler de mes vacances  afin d’en garder une trace mais aussi pour se sentir encore un peu en vacances dans l’esprit, même si en réalité je croule déjà sous le travail !

Cela faisait quelques mois que mon copain et moi voulions partir en vacances tout les deux cet été, on a longtemps hésité entre plusieurs destinations européennes et puis Londres s’est en quelque sorte imposée à nous comme une évidence; je dis une évidence car c’est une ville riche en signification pour moi et j’étais vraiment super heureuse à l’idée de m’y rendre à nouveau avec lui cette fois!

IMG_3413.JPG

Nous avons donc réservé un airbnb environ 2 mois à l’avance, un peu excentré mais c’est le choix que nous avons fait,économiser sur le logement pour nous permettre d’autres choses une fois là bas. Concernant le transport, nous avons pris le train puis l’Eurostar, solution qui nous est revenu moins chère que l’avion et surtout via laquelle il n’y avait pas de limite au niveau bagages, liquides transportés etc (croyez moi ce détail nous a sauvé la vie au retour tant nous avions acheté de choses haha).

14 août, 5h45

Nous arrivons à la gare bien en avance, trop en avance puisque notre train a finalement eu 28 minutes de retard, mais ça n’enlève rien a notre bonne humeur malgré la fatigue car il a fallu se lever très tôt. Un peu plus de 5 heures de train nous attendent  jusqu’à Lille où nous prendrons notre correspondance Eurostar pour Londres Saint-Pancras.

14h15 , nous posons enfin nos valises sur les pavés londoniens, l’après midi est devant nous puisque nous ne pouvons avoir accès au  Airbnb qu’en fin d’après-midi. Un petit tour aux alentours de la gare et un passage obligé à la boutique Harry potter de King’s cross malheureusement bondée, et avec nos grosses valises il était impossible d’y circuler, on a donc décidé de remettre à plus tard. Nous marchons finalement jusqu’à Regent’s Park, pour se reposer une petite heure avant de prendre le métro jusqu’à notre logement, j’ai totalement fondu devant les petits écureuils qui venaient à quelques centimètres de nous, si adorables!

15 août, 9h30

Départ pour le quartier de Westminster et sa concentration en attraction emblématique de Londres que nous avions très envie de revoir, comme le parlement, l’abbaye de Westminster et le London eye. Malgré le ciel gris, nous marchons vers Buckimgham Palace que nous n’avons pas pu visiter  car il ouvrait au public le lendemain de notre retour en France – ironie du sort n’est ce pas- puis nous marchons à la recherche de quelque chose à manger. C’est finalement à Leicester Square, tout près de Picadilly que nous trouvons de quoi manger dans un cadre plutôt sympa et très animé, beaucoup d’artiste de rues s’y produisent, si vous êtes fan de pizza rendez vous au pizza hut situé sur la place, buffet à volonté pour 8£ du lundi au vendredi!

IMG_3442
ma propriété secondaire, promis je vous présente Kate et Meghan soon

Nous avons ensuite fait un peu de shopping chez Primark, également à ne pas manquer si vous aimer le shopping, en réalité nous y sommes retournés plusieurs fois , ce qui nous a causé une grande difficulté à fermer nos bagages au retour!

16 août

Il pleut des cordes, nous décidons de nous rendre chez Harrods ce qui nous prend une grosse partie de la matinée, et ensuite au Victoria & Albert museum qui est immense il faudrait plusieurs jours pour avoir le temps de voir toutes les expositions! Le lieu est vraiment splendide, et la particularité c’est qu’il possède un restaurant/cafétéria dont la salle de restauration est absolument incroyable!

IMG_3498

IMG_3505
la salle du V&A Museum

Après déjeuner, nous avons visité Kensington Palace, 25£ bien dépensées surtout si vous êtes adepte des visites de châteaux et d’histoire comme moi! Les jardins sont magnifiques et valent eux aussi le détour – ils sont accessibles sans ticket pour le palais- !

PHOTO-2018-08-17-09-27-21

IMG_3554

17 août

Camden et son ambiance si particulière nous a pris une partie de la journée, mais nous avons trouvé le temps d’aller à la British Library pour voir l’exposition des trésors et la colonne de verre remplie de livres qui se trouvent au centre de l’édifice, si vous êtes féru de littérature, de livres anciens ou tout simplement curieux, allez y car ça vaut vraiment le coup!

IMG_3563

18 août

Nous avons décidé d’aller voir le Tower Bridge et de longer la Tamise à pied pour arriver jusqu’au Millenium Bridge afin de le traverser  et se rendre à la Cathédrale Saint Paul, nous avons été admirer la vue depuis le dernier étage du centre commercial « One New change » qui se trouve juste à côté, puis nous nous sommes baladés dans le quartier « Bank », quartier d’affaires où les architectures sont très jolies!

FullSizeRender.jpg

19 août

Dernier jour, nous étions épuisés de tous les kilomètres parcourus à pied – 60 km pour nos petits pieds – alors nous avons décidé d’y aller doucement tout en profitant quand même de nos derniers moments à Londres. Au programme Trafalgar square, la National Gallery et un pique nique dans Saint James Park.

Pour savoir quoi faire et comment faire le plus de choses on a regardé pas mal de ‘city guide’ sur Pinterest. Je vous conseille vivement de fonctionner par zone/quartier et de tout faire à pied une fois le point de départ atteint en métro, afin de ne pas faire les 4 coins de la ville en une journée et dépenser des sommes folles dans le métro!

J’espère que cet article un peu blabla vous aura plu ! J’ai vraiment envie de revenir de façon plus régulière ici, j’espère pouvoir tenir parole, en attendant dites moi ce que vous avez fait de vos vacances en commentaire, quant à moi je vous dit à bientôt pour un nouveau post !!

signature

Publicités
beauté

L’huile démaquillante Nocibé

Si je vous dit « démaquillage » vous pensez sans doute comme moi : fastidieux, pas toujours agréable mais indispensable, ce dont je vais vous parler aujourd’hui vous rendra sûrement cette tâche un peu moins difficile!

Vous avez sûrement dû voir passer la tendance -qui commence à remonter un peu maintenant – des huiles démaquillantes, ça a commencé avec l’huile de coco qu’on voyait absolument partout, je l’ai utilisé un long moment comme démaquillant mais je n’ai jamais réussi à en être totalement convaincue. J’ai toujours eu un avis mitigé, si d’un côté on s’y retrouve niveau rapport qualité/prix et surtout quantité/durée du produit, il y a un gros point négatif pour moi, c’est le rinçage qui me parait tout bonnement  impossible, j’ai tout essayé mais rien n’y a fait j’ai toujours eu cette sensation de peau grasse désagréable et le film gras dans les yeux qui gêne la vue.

huile nocibéBREF, après cette expérience je me suis éloignée des démaquillants sous forme d’huile et suis retourné vers les biphasés classiques, mais il y a peu je me suis laissée tenter lors d’un passage chez Nocibé,par leur huile démaquillante sur les conseils de la vendeuse et l’ai donc acheté en format voyage pour limiter les dégâts dans le cas où elle ne me conviendrait pas du tout. Je la teste donc depuis plusieurs semaines et peu vous dire qu’elle m’a totalement convaincue, il me reste donc à vous expliquer pourquoi! J’ai d’ailleurs terminé mon format voyage, c’est pourquoi vous ne voyez là que le visuel de la marque et non une photo prise par mes soins.

D’abord son odeur, très agréable, ensuite le peu de quantité de produit qu’il faut pour un bon démaquillage et surtout le fait que lorsqu’on l’émulsionne avec un peu d’eau elle se transforme en une sorte de lotion lactée que l’on masse sur le visage pour parfaire le démaquillage. On l’applique directement sur la peau, pas besoin d’humidifier avant, on masse bien sur le visage pour finir par les yeux en insistant bien sur le mascara, on rince et c’est terminé! Ça doit prendre 1 min 30 environ, c’est donc un vrai gain de temps, moins de déchets puisque aucun cotons n’est utilisé et  si vous êtes une grande flemmarde comme moi – ou une fêtarde qui skippe  sans remords l’étape du démaquillage en rentrant de soirée- vous n’aurez plus aucune excuses !

En plus de ça elle laisse la peau douce, et enlève même mon mascara waterproof, et un point assez important également : son prix elle ne coûte que 8,95 les 200 ml, donc autant vous dire que vous en avez quand même pour un petit moment pour un prix assez raisonnable! Vous l’aurez compris je suis plutôt conquise, j’ai hâte de tester la Melvita pour la comparer et vous donner mon retour, en attendant je vous dit à très vite pour un nouvel article!

Produits cités:

Huile démaquillante sensorielle – Nocibé

signature

 

beauté·lifestyle

My Little Box X Sessùn

L’inspiration avait décidé de me quitter pour quelque temps, et le temps avait lui aussi fini par me manquer alors cela fait un petit moment que vous n’avez rien vu passer ici, mais je suis bien décidée à reprendre du service en espérant retrouver mes idées et le temps de promener mes doigts sur les touches de mon clavier! Maintenant, je peux vous parler du vrai sujet pour lequel vous êtes là, sûrement interpellé(e)s par le titre: la little box de juin en collaboration avec la marque Sessùn, dont je vous avait partagé la réception en story instagram -ici-  il y a quelques jours!

Si vous êtes complètement étranger-ère au concept de la Little box, je vous fais le topo en quelques mots: c’est une box beauté/lifestyle qui arrive tout droit dans votre boîte aux lettres chaque mois, avec une sélection de 3 produits cosmétiques  ainsi que des goodies, il y a toujours un produit full-size de la marque My little beauty, les autres produits sont choisis parmi les marques partenaires, et sont soit au format voyage soit parfois en full-size.  -à noter que les produits peuvent varier pour une même box- J’ai été abonnée deux ans à cette box, lors de ses débuts et j’en étais plutôt satisfaite mais au bout de deux années de bons et loyaux services j’ai décidé de stopper mon abonnement car je sentais que je commençais à me lasser un peu- surtout ma CB en réalité- , et vous savez comme moi qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses!

Pourquoi suis-je donc entrain de vous en parler aujourd’hui me direz-vous ? Et bien parce que justement, deux ans après avoir stoppé mon abonnement, j’ai replongé en voyant passer la collab du mois dans une pub instagram, et je n’ai pas pu m’en empêcher, me voilà donc repartie  pour de nouvelles découvertes avec My little Box, mais je ne saurais vous dire pour combien de temps cette fois!

img_3008.jpg

Ce mois-ci, la box habituellement livrée dans une belle boîte en carton illustré par Kanako est remplacée par un sac, LE fameux sac, objet de la collaboration My Little Box X Sessùn, je vous avoue que je ne connaissais pas cette marque avant de voir son nom imprimé sur le joli pochon qui contenait le sac, c’est donc une découverte de plus pour moi! Je dois avouer que je suis vraiment contente d’avoir reçu ce petit sac – c’est d’ailleurs ça qui m’a fait craquer sur la publicité-! J’adore sa forme ronde et sa matière esprit osier tissé aux couleurs chaudes, le sac et sa lanière sont pour moi d’une taille et longueur parfaite et il rentabilise à lui le seul la box puisqu’il coûte 30€ seul et la box 16,90.

IMG_3072

A l’intérieur, j’y ai donc découvert non pas 3 comme à l’habitude mais 4 produits de beauté, et je suis ravie de la sélection que j’ai reçue! Pour commencer, le produit de My Little Beauty, le « Summer Shades », un blush en tube qui peut aussi s’utiliser sur les lèvres. Au début j’ai été un peu prise de court par sa teinte un peu orangé, en me disant que jamais je ne pourrais l’utiliser comme blush, puis prenant mon courage dans une main et mon beauty blender dans l’autre, je l’ai appliqué tout en ayant la main légère sur la dose et là surprise, j’ai été ravie du résultat, il ravive le teint sans trop en faire et est très lumineux, je suis conquise! Pour les lèvres je suis moins fan, je trouve qu’il ne fait pas grande différence et est un peu asséchant.

IMG_3007

Ensuite, j’ai eu le droit à deux huiles miniature, l’une pour le visage, « l’huile lactée » à la rose de chez Melvita, que je n’ai pas encore pris le temps de tester car je teste déjà une autre huile démaquillante en ce moment, l’autre pour les cheveux, « l’huile protectrice cheveux Ylang Ylang » de chez Klorane, censée protéger les cheveux des UV et du sel, je ne l’ai appliqué qu’une seule fois pour le moment, l’odeur est à tomber, je ne saurais vous dire si elle a changé quelque chose en une seule application, affaire à suivre!

Enfin, un lait hydratant de la marque palmer’s à la noix de coco, son format va être idéale pour l’emporter en voyage cet été, je l’ai testé et approuvé son odeur est divine et la peau est vraiment douce après application. Avec tout ça il y avait également la petite carte de Kanako qui est toujours dans les box ainsi que le petit magazine édito avec une interview de la fondatrice de la marque Sessùn.

En conclusion, je suis assez fan de ma « première » box, c’est selon moi une collaboration très réussie et j’ai hâte de voir ce que la box de juillet me réserve, en attendant je vous dit à très vite pour un autre article!

Produits:

/ Si les produits n’ont pas de lien vers lesquels vous diriger, c’est que je n’ai malheureusement pas pu les trouver, concernant le summer shades, il sera normalment disponible sur l’e-shop de My little box par la suite/

Sac – MLB X Sessùn ,30€

Huile Lactée – Melvita, 17,50€

Huile protectrice cheveux – Klorane, 13€

Lait corps – Palmer’s, 5,30€

Summer Shades – My Little Beauty, 10€

signature

beauté

Mes 3 gestes beauté essentiels

Cette semaine je reviens vers vous pour parler beauté, j’ai toujours porté une attention particulière à ma peau sans pour autant vouloir appliquer un milliard de produits, déjà parce que je suis flemmarde et que je préfère dormir un peu plus que de passer 30 min à appliquer différentes crèmes, et que je me débrouille déjà suffisamment bien pour être à la bourre tout le temps, si vous êtes comme moi vous risquez d’être intéressé-e par cet article! Il  y a donc 3 gestes sur lesquels je ne fais jamais – ou presque- l’impasse avant d’appliquer ou non du maquillage et après le démaquillage.

1J’utilise une eau de rose sur un coton que je passe sur l’ensemble de mon visage, la rose a des vertus hydratante et régénérante, elle permet donc de tonifier en douceur la peau tout en lui apportant un soin. Je l’utilise seule avant l’hydratation ou juste après m’être lavé le visage – voir étape 2 – pour éliminer les traces de calcaire qui ont tendance à tirailler ma peau qui est très sensible, j’ai un type de peau plutôt normal mais qui peut vite s’assécher vu sa sensibilité.

2

J’ai longtemps négligé cette étape pensant que d’utiliser une eau micellaire ou une eau florale faisait l’affaire, mais il s’avère que c’est une étape importante pour débarrasser sa peau des impuretés et autres saletés plus en profondeur. J’utilisais avant un gel nettoyant du commerce au pamplemousse de la marque Neutrogena mais récemment j’ai voulu me tourner vers quelque chose de moins agressif, plus doux et avec une composition plus naturelle. J’ai donc opté pour un savon à la rose de la marque Avril qui est une marque bio à prix très raisonnable, que j’utilise avec ma brosse nettoyante le matin lorsque je n’oublie pas ou que je ne suis pas ultra pressée – mais qu’on s’entende ça prend 2 min chrono alors en général je prends le temps – et le soir si je ne l’ai pas fait le matin cependant il m’arrive souvent de le faire matin et soir.

3C’est selon moi l’étape à ne pas manquer, j’ai pris cette habitude depuis des années de mettre de la crème matin et soir et je peux affirmer que ma peau ne s’en porte que mieux, évidemment ce n’est pas le seul facteur qui rentre en ligne de compte concernant l’état de la peau, mais je dirais que c’est un facteur majeur, l’hydratation l’eau que l’on boit dans un premier temps et l’utilisation d’une crème adaptée à son type de peau. J’utilise depuis plusieurs années la nivea soft, et elle me convient plutôt bien et est très facile à se procurer, je compte tester une crème à la rose – vous avez compris que j’aime beaucoup beaucoup la rose – de chez Aroma Zone qui a une composition plus clean.

Comme je vous l’ai précisé en début d’article, je fais la même chose le soir, à la seule différence que pour me démaquiller j’utilise la gamme micellaire garnier, l’eau byphase tout en un et leur eau micellaire classique pour peaux sensibles que j’aime beaucoup, j’alterne avec le démaquillant byphase du petit olivier qui est selon moi le meilleur démaquillant yeux.

Je n’ai pas la prétention d’affirmer que j’ai une routine parfaite, ni que j’utilise les produits à la meilleure composition, je suis consciente qu’il faut faire plus attention à la composition des produits et j’essaie dans la mesure du possible de le faire, mais je crois aussi qu’il faut respecter les choix de chacun, j’espère que mes quelques conseils vous auront aidé et n’hésitez pas à me partager vos routine!

Produits cités:

 / la plupart des produits sont trouvables en grande surface ou en boutique de la marque, si jamais vous n’y avez pas accès ils sont trouvables via ces liens/

 Eau de roseChristian Lenart

 Savon à la rose Avril 

Brosse nettoyanteSilk’n

Crème nivea soft – Nivea

Eau  micellaire byphase tout en un – Garnier

Eau micellaireGarnier

Crème à la rose – Aroma Zone

signature

lifestyle

On my Bookshelf #2

Voila quelque temps que je n’ai pas posté mais je reviens après ma courte absence, pour vous parler bouquin avec le deuxième article de la série « on my bookshelf » que j’ai commencé il y a quelques semaines maintenant. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’une autre série de romans intitulée Lady Helen dont  les deux premiers tomes sont déjà sortis, je n’ai pour le moment lu que le premier mais je peux déjà vous dire que je suis fan et que je vais lire les autres tomes! A l’origine de ces romans, l’écrivaine australienne Alison Goodman, je vais donc vous présenter le premier tome Lady Helen, le club des mauvais jours paru en 2016, un roman de genre fantasy qui mêle histoire surnaturelle et atmosphère londonienne des années 1800.

IMG_2370[1]

Au début de ma lecture, j’ai mis du temps à rentrer complètement dans l’histoire, quelques chapitres ont été nécessaires pour que je sois totalement immergée dans l’histoire et absorbée par les personnages. J’avoue m’être laissée convaincre par la jolie couverture et le fait que le récit se déroule dans Londres du 19e siècle, car oui si vous ne le savez pas encore je suis plutôt passionnée par l’Angleterre et son histoire. Mais le résumé m’a tout de même énormément intrigué et donné envie de le lire. J’essaie de vous résumer en quelques lignes l’histoire avant de vous donner le résumé qui se trouve sur la quatrième de couverture qui finira sûrement de vous convaincre!

Lady Helen c’est l’histoire d’une jeune fille Helen Wrexhall, orpheline elle vit chez son oncle et sa tante qui font partis de l’aristocratie londonienne, mais Helen n’est pas une jeune fille comme les autres, elle remarque de drôle d’aptitudes qui sommeillent en elle. Beaucoup de questions se bousculent dans son esprit, et un homme détient toutes les réponses, Lord Carlston, problème cet homme est aussi l’un des plus mal vu dans la société mondaine et un ancien ami des parents d’Helen. En parallèle, des événements troublant se produisent dans le coeur de Londres, des événements avec lesquels Helen a un lien. Dans le premier tome on découvre comment la vie d’Helen va basculer du jour au lendemain, on la suit dans ses péripéties qui sont loin de son quotidien de Lady.

IMG_2371[1]

C’est une lecture qui m’a beaucoup plus, on s’immerge vraiment dans l’histoire comme si on y prenait part,on finit par ne plus pouvoir lâcher le livre car on veut absolument savoir ce qu’il va se passer à la page suivante! Si vous recherchez une histoire originale, prenante et que vous aimez l’atmosphère des années 1800 vous serez servis! Le tome 2 est déjà sorti il s’intitule Lady Helen: le pacte des mauvais jours, le tome 3 lui n’est pas encore paru. Vous pouvez vous les procurez assez facilement en version originale ou française sur internet ou en librairie au prix de 19,50 puisqu’ils ne sont pour le moment pas encore disponibles en format poche. J’espère que cet article vous aura plus!

signature

 

 

 

lifestyle

Être organisé(e)

IMG_2116Réussir à caser tout ce que l’on a à faire sans ne rien oublier relève parfois du casse-tête, aujourd’hui je vous partage quelques conseils et astuces pour rester organisé(e) qui marchent pour moi et que j’applique au quotidien. Je suis légèrement (voir très) perfectionniste, pour moi il est donc essentiel d’être toujours organisée pour pouvoir faire les choses bien, en temps et en heure. 

Pour ça je ne me sépare jamais de mon agenda et plus récemment de mon bullet-journal, beaucoup de papier me direz-vous, certes mais ils ont chacun une vraie utilité pour moi. Mon agenda est un semainier de bureau basique que vous pourrez retrouver un peu partout pour une dizaine d’euros, bien que je ne sois pas dans le monde du travail il m’est plus facile de m’y retrouver dans un système de semainier comme celui-ci étant donné que les semestres à la fac fonctionnent eux aussi en semaines. Vous l’aurez compris mon agenda est donc purement « scolaire », je note les dates de partiels, de devoirs à rendre, les mails des professeurs et tout ce qui peut être en rapport avec l’université.

Mon bullet-journal me sert lui à avoir une organisation plus large qui englobe ma vie personnelle + les listes que j’ai pris l’habitude de faire pour organiser mon travail ainsi que d’autres pages dédiées par exemple à mes lectures, au blog, mes dépenses etc… En plus de son aspect pratique, il me sert en quelques sortes à évacuer le stress puisque je prendsle temps de m’appliquer à le remplir et essayer de faire de jolies mises en pages, c’est un peu comme les coloriages anti-stress que l’on connaît, le côté utile en plus. Je ne suis pas dotée de talent extraordinaires en dessin, alors si vous ne l’êtes pas non plus pas de panique il suffit de quelques stylos/feutres de couleurs, un carnet et de laisser votre créativité parler!

IMG_2121

Je suis également une grande adepte des listes, journalières ou hebdomadaires, elles sont pour moi le meilleur moyen d’avoir une vue d’ensemble sur toutes les tâches. J’en fais un peu partout et pour tout, mais c’est vraiment quelque chose qui m’aide à mesurer le temps dont j’ai besoin et qui me permet de découper mon travail. Par exemple si j’ai un gros devoir à rendre pour une date précise, je peux étaler plusieurs tâches de préparation de ce devoir parmi mes listes hebdomadaires au lieu d’abattre d’une traite la charge de travail qu’il représente.

Ensuite, il est selon moi important d’avoir un espace  vide au dessus de son bureau pour y afficher les listes, calendriers divers et de cette manière les avoir toujours à portée de main.  L’aspect visuel joue beaucoup dans l’organisation car on s’y retrouve toujours plus facilement dans un espace de travail qui n’est pas encombré, et où ce genre d’éléments sont bien visibles.

J’utilise aussi l’application notes dans mon téléphone, lorsque je n’ai pas la possibilité de noter sur papier ce qui me vient en tête pour ensuite le reporter dans mon bullet-journal si besoin. Si vous n’êtes pas fan de la méthode version agenda/carnets vous pouvez tout à fait ne vous servir que de votre téléphone, avec l’application calendrier et notes qui peuvent suffire, tout dépend de ce qui vous convient le mieux, le tout dans les méthodes d’organisation c’est de trouver celle qui vous convient et de l’adapter à vous, n’hésitez pas à faire un mixe de plusieurs supports et méthodes.

J’espère que cet article aura pu vous éclairer un peu, à très vite pour un nouveau billet

signature

lifestyle

Un objet, une histoire

Je suis le genre de personne qui rattache un souvenir aux objets et qui par conséquent s’y attache, cela semble assez matérialiste voire même idiot pour d’autres, mais c’est comme ça que je suis et je n’en ai pas honte, pour moi les souvenirs sont très précieux et je chéris tout ce qui peut me les rappeler. J’avais envie de vous raconter l’histoire d’objets qui me sont cher, vous raconter comment ils ont atterri entre mes mains et pourquoi je les aime tant. Je ne pense pas non plus  vous submerger d’article du genre, je vais donc me contenter aujourd’hui de vous parler d’une petite boite qui est – pour moi-  particulière.

IMG_1990

Pour vous resituer, c’était en avril 2016 à Pékin, la fin de mon voyage, une étale d’un marché d’antiquités et de toutes sortes d’objets, vous ne le savez pas encore mais j’aime beaucoup tout ce qui est ancien, je suis fasciné par toutes ces histoires qu’ont les objets et les lieux à nous raconter. J’étais donc dans ce marché, animé par l’envie d’acheter tout ce qu’il y avait autour de moi. Malheureusement, ce n’était pas possible sinon je n’aurai fait un sacré excédent bagage à l’aéroport, et surtout j’arrivais à la fin du séjour et ce que j’avais changé d’euros en yuan arrivais aussi sur sa fin!

Dans une allée, sur une bâche au sol, je l’ai aperçue, cette petite boite avec de jolies gravures chinoises et quelques marques du temps. Je l’ai prise, sans grand espoir de repartir avec, il faut savoir que les commerçants chinois sont très motivé à vous vendre leurs marchandises même si vous ne faites que regarder. Par curiosité j’ai quand même demandé le prix, le vendeur m’a indiqué un prix assez élevé bien loin des quelques yuan qu’il me restait en poche, je tente alors de lui expliquer en anglais que je ne veux pas lui acheter car ce ne serait pas honnête de ma part, mais il ne comprenait pas un mot de ce que je disais, et pensais que j’essayais de négocier le prix.

IMG_1988

Au bout de plusieurs minutes, j’arrive enfin à me détourner du vendeur, un peu déçue de ne pas avoir pu acheter cette boite, mais lorsque j’étais sur le point de partir, il m’attrape le bras pour me retenir et me fais comprendre par des gestes qu’il est d’accord pour me la vendre pour ce qu’il me reste de yuan! J’étais tellement heureuse, ça peut vous paraître idiot, mais j’avais vraiment eu un coup de coeur pour cette boite et elle avait attisé ma curiosité, c’est donc comme ça qu’elle a atterri sur mon étagère. Aujourd’hui elle est très importante pour moi car chaque fois que je la regarde, ou que je  l’ouvre , j’ai l’impression d’être replongée au coeur de Pékin, dans mes souvenirs de voyages et c’est sans doute psychologique mais j’ai comme l’impression de pouvoir ressentir exactement l’odeur qu’il y avait au milieu de ces étales, comme si j’y étais à nouveau.

C’est tout pour ce que j’ai à vous raconter aujourd’hui, j’espère que ce concept vous aura plus, dites moi si vous aimeriez que je vous partage quelques photos de ce voyage!

signature

 

 

 

beauty

Face Favorites

Je ne suis pas une grande adepte des teints ultra-travaillés à coup de contouring façon Kim K et de fond teint super couvrant, mais j’aime quand même apporter une attention particulière à mon teint avec quelques produits que j’avais envie de vous partager. J’aime les rendus plutôt frais et naturel, et je n’ai pas de grosses imperfections à camoufler c’est pourquoi je ne porte pas vraiment de fond de teint à part pour certaines occasions, ou lorsque l’envie me prend.IMG_1896

Si il y a une chose que j’ai à cœur de couvrir sur mon visage, ce sont mes cernes, très marquées et violacées depuis toujours, j’ai essayé bon nombres d’anti-cernes et correcteur qui ne m’ont pas toujours convaincu. Depuis quelque temps j’utilise le full coverage concealer 02 de chez Kiko qui couvre vraiment bien et que j’utilise également pour couvrir les petites rougeurs ou boutons que je peux avoir parfois. Il tient plutôt pas mal, dure dans le temps ( pas comme certains vides au bout d’un mois) et surtout camoufle vraiment bien mes cernes et leur couleur, il ne les efface pas non plus totalement puisqu’elles sont un peu creusées et ça aucun correcteur ne pourra le modifier, mais ça ne me dérange pas car au final ça fait plus naturel! Je vous ai fait un petit avant/ après sans aucunes retouches pour que puissiez voir le résultat.

cernecerne caché

 

Ensuite, je poudre mon correcteur et ma zone T avec une poudre matifiante  toujours de chez Kiko, la matte fusion 01 que j’utilise depuis un long moment, je l’ai déjà racheté plusieurs fois et je l’aime vraiment beaucoup, mais je pense en tester une autre lorsque celle-ci sera terminée. Je n’ai pas la peau grasse, alors l’effet matifiant est pour moi assez satisfaisant mais à voir sur une peau qui aurait plus tendance à briller.

IMG_1898

Le meilleur pour la fin: le blush et l’highlighter , deux produits qui sont mes chouchous, j’adore avoir une pointe de blush dans une teinte plutôt bois de rose pour un teint frais et qui donne un peu de couleur à mon visage étant donné que je n’utilise pas de bronzer. Celui que je vous présente est un de mes favoris, il vient d’Yves Rocher, je trouve sa couleur parfaite, je n’ai malheureusement plus la référence exacte car elle s’est effacé avec le temps, ce n’est d’ailleurs plus la même collection actuellement mais sur le site j’ai trouvé une couleur qui je pense est la même que celle-ci : rose capucine, blush couleur végétale si toutefois vous êtes intéressées!  En ce qui concerne l’highlighter , c’est un produit de la marque nocibé , le duo enlumineur correcteur en teinte 1, si le correcteur s’avère être une catastrophe, l’highlighter liquide lui est une merveille, une couleur un peu champagne qui s’estompe très bien sur la peau.

IMG_1902

IMG_1908.JPG
Les swatch de plus près avec ma peau  bien trop sèche

J’espère que cet article vous aura plus, quels sont vos produits indispensables ?

signature

lifestyle

Motivation

Ma maman m’a toujours répété cette phrase depuis que je suis enfant, « quand on veut on peut, il faut s’en donner les moyens », c’est quelque chose que je garde toujours dans un coin de mon esprit et qui me rappelle chaque fois que j’ai une baisse de motivation ou que je ne me crois pas capable de faire certaines choses, que je dois perséverer. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous ces mots, qui m’ont toujours poussé à donner le meilleur de moi-même, de vous partarger un peu de l’ambition que m’inspire cette phrase et surtout de vous donner de la motivation.

Sans titre

C’est un billet un peu différent et un peu plus court que les autres, mais j’avais envie d’aborder ce sujet avec vous, je sais qu’il est parfois difficile de croire en sois, et il est bien plus facile de se dire qu’on ne peux pas le faire plutôt que de faire ce qu’il faut pour y arriver. Moi la première, j’ai du mal à avoir pleinement confiance en moi et à ne jamais douter, mais justement quand ça m’arrive je penses à mes objectifs,mes rêves et je me répète cette phrase et ça me rebooste  On dit souvent que les mamans ont toujours raisons, et je crois que dans ce cas précis, je peux dire de ma maman qu’elle a raison, ne vous laissez stopper par personne et poursuivez toujours vos rêves, vos ambitions, travaillez dur, croyez en vous et vous en verrez le résultat tôt ou tard c’est certain. L’essentiel c’est de ne jamais abandonner, toujours faire tout ce qu’il nous est possible de faire pour atteindre ses rêves. J’espère que ces quelques mots vous aiderons et vous motiverons vous aussi!

signature

lifestyle

Harry potter book night

Aujourd’hui je viens vous parler d’un événement auquel je me suis rendue il y a de ça une semaine. La  deuxième édition de la nuit des livres Harry potter ( oui ça sonne beaucoup mieux en anglais on est d’accord), cette année c’était les 20 ans de la saga alors il était impératif pour moi de m’y rendre. Si vous n’êtes pas familier avec ce genre d’événement je vous fais un petit topos: il s’agit d’une soirée dédiée aux livres et adaptations cinématographiques de la saga, sur un thème défini par exemple cette année c’était les animaux fantastiques, lors de laquelle des animations sont organisées dans  différentes librairies. Pour ma part, j’ai été chanceuse puisque ma librairie anglophone préférée organisait quelque chose,j’y suis donc allée accompagnée d’une amie et je n’ai vraiment pas été déçue. L’équipe a tout mis en oeuvre pour que tout le monde passe un bon moment.  IMG_1790

19h le début des festivités, lorsqu’on arrive on est tout de suite plongées dans l’atmosphère avec une musique tirée de la bande son de la saga, nous sommes dirigées vers la salle et découvrons  une très jolie décoration et surtout originale, ils avaient pensé à plein de détails! On nous a fait asseoir pour procéder à une répartition dans les différentes maisons, j’ai trouvé que c’était une super idée mais je vous avoue avoir été déçue de la maison qui m’a été attribué, les poufsouffles… Énorme affront pour la gryfondor que je suis vous vous en doutez! IMG_1798

IMG_1791
Le fil à chaussettes pour libérer les elfes de maisons, vous en conviendrez ils fallait y penser!

Après cela des quizz on été proposés sur différents thèmes en lien avec les animaux fantastiques, puis en guise d’épreuve finale une sorte de chasse au trésor via des énigmes qui cachaient des titres de livres, dans lesquels se trouvaient des papiers indiquant les ingrédients des potions qui nous étaient attribuées, là encore une idée très originale.

IMG_1792

En bref j’ai passé un moment très agréable, et cela  même si j’ai du prendre les couleurs de poufsouffle le temps d’une soirée! J’avais envie de partager avec vous cette petite bulle potteresque dans laquelle j’étais durant cette nuit du livre, je vous encourage vivement à vous y rendre pour l’édition de l’an prochain, vous pourrez trouver facilement les librairies qui organisent quelque chose près de chez vous sur internet,(en plus ça vous donnera une excuse pour regarder pour la énième fois les films ou de relire les livres sans paraître fou aux yeux des moldus).

signature